• [14/12/09]Melty.fr a rencontré la chanteuse Jena Lee

    MELTY.FR A RENCONTRÉ LA CHANTEUSE JENA LEE (PHOTOS + VIDÉO)



    Jeune artiste de 21 ans, Jena Lee est auteur compositeur et interprète. Elle marque sa différence dans un genre nouveau et impose son style : le Emo R'N'B'. Après un premier interview, melty.fr revient vers elle pour son second single "Je Me Perds".

    Entre "J'aimerais Tellement" et "Je Me Perds" quelles ont été les évolutions? Comment as-tu évolué?

    "Avec "J'aimerais Tellement" je me suis vraiment concocter un public, les gens ont été touché par la chanson. Et, ça m’a fais super plaisir. Tout c’est passé super vite numéro 1 dès la première semaine ça ma compléterait surprise on n'avait pas de radio nationale on avait pas vraiment de promo télé et vraiment j’ai été surprise car c’est vraiment les gens d’internet qui étaient là au rendez-vous et qui ont acheté en physique ce qui est rare. Après J’ai commencé à faire quelques live des petits essais les mercredi après-midi au sentier des Halles à Paris. C’était la première fois que je rencontrer mon public, tout c’est bien passé, ils connaissaient les paroles de pas mal de mes chansons après l’album est sorti les ventes se passent bien les gens ont l’air de kiffer les chansons après j’ai pas eu de retour de trop de média mais pour l'instant c’est du positif. Et la enfin le deuxième titre arrive avec un nouveau clip."

    Pourrais tu me définir ce qu'est un émo? Comment définirais tu le mouvement émo?

    "Un émo à la base, c’est quelqu’un qui écoute du emo core donc du screamo, c’est un genre de musique assez vaste pas du tout précis aujourd’hui. On appelle des groupes punk rock emo alors que ce n’est pas de l’emo. On ne s’est pas vraiment définir quelqu’un qui écoute de l’emo, c’est un emo, oui, après c’est devenu un look bien précis. Personnellement je ne me qualifie pas d’emo, emo c’est une musique c’est l’emo core, c’est emotional hardcore. Si j’ai employé le terme emo dans emo r’n’b’,c’est pour emotional r’n’b’ donc on enlève hardcore. C’est juste que les gens peuvent confondre, je ne veut pas du tout faire croire que je suis emo parce du coup, je voit certains commentaires "oué tu es une emo fake" c’est des expressions des jeunes d’internet. Je suis pas attirée par ce genre de musique, j’écoute pas forcément d’emo pur mais ce terme me correspond. C’est pour ça que j’ai appelé, ma musique comme ça."

    Petite pose de Jena Lee et moi même


    Tu me dis qu'être émo c'est un look précis, peux tu me le définir?

    "Je suis anti clichés mais le cliché d’un emo c’est surtout un état d’esprit qu’un style vestimentaire. C’est surtout les emos fake qui sont comme ça d’après se que dit la population emo (rire). Ce sont les yeux noirs , les ongles noirs , le côté peau blanche mais il y en a qui confondent avec gothique, les slims à la limites, des fringues drop dead. Il y a des codes, moi je m’en fou des code je ne suis pas emo, c’est tout ce que je voulais dire et si les emos n'écoutent pas ma musique ce n’est pas grave."

    Tu as écrit beaucoup de textes pour Sheryfa Luna, dont le single "Quelque part". Comment t’es-tu retrouvée auteur pour elle ?

    "Sheryfa Luna s’est vraiment un hasard à la base j’écrivais pour Pop Star le gagnant et on m’a juste dit écrit tout ce que tu ressens et j’ai écrit tout ce que je ressentais. Du coup, à la base, on m‘a contacté pour me tester et j’ai fini par faire 5 titres sur son 1er album. Le truc, c’est que je voulais travailler avec Sully B Wax pour mon album mais ça ne s’est pas fait. Il m'a gardé en tête et à décidé de me tester sur autre chose et ça s’est super bien passé."


    Jena Lee le sourire au lèvre malgré sa journée intensive d'interview


    Avec le recul, est-ce frustrant de se dire que "Quelque Part" aurait pu être pour toi ?

    "Pendant que "Quelque part" marché, oui effectivement c’était frustrant de voir échapper une part de moi car j’ai mis mon style, ma patte dans cette chanson. Oui, ça faisait du mal de voir que les gens se l’appropriaient, de voir que les gens appropriaient le texte à Sheryfa Luna. C’était pas elle, c’était moi. J’étais là, "Eh oh c’est moi c’est pas Sheryfa Luna".Jj’étais un peu rageuse à l’époque. Maintenant avec le recul je me dit que je n'étais pas encore prête pour sortir cette chanson. C’était bien que je travaille sur moi-même et que j’arrive à faire encore quelque chose de plus personnel encore."

    Et comment t’es-tu lancée dans une carrière d’artiste solo ?

    "J’ai fais un concours sur internet qui s’appelait "Urban Music Nation" avec Skyrock, ce qui m’a permis de signer chez Mercury Universal. C’est comme ça que tout à vraiment démarré au niveau "major". On a travaillé sur l’album, pris busta funk en réalisateur, trouvé le son que j’attendais et que j’avais dans ma tête depuis des années, ce emo r’n'b' justement et on a enfin pu mettre toutes mes chansons avec un son neuf et un son propre."


    Tout simplement magnifique


    Pensais tu que ton premier morceau allait si bien fonctionner?

    "Je l’ai écrit dans la ligné de "Quelque Part" et c’était une période de rupture, une période où je ne me sentait pas bien, d’ailleurs quand j’écris mes textes je ne me sens pas toujours bien. A la base je le trouvais très très simple au niveau des textes et je ne pensais pas que les gens à allait se reconnaître autant dedans. Sa ma vraiment surprise de voir qu’il marche aussi bien. J’ai pas compris au début. Je trouvais sa trop simple, trop r’n’b' pas assez rock et pas assez moi. Et "Je Me Perds", le deuxième single est beaucoup plus moi. Mais au départ je ne me doutais pas du tout du succès de " J’aimerais Tellement"."

    Pourquoi penses tu que ça touche autant les gens?

    "Disons qu’en effet comme le texte est pas très précis ça va toucher beaucoup de personnes dans la mesure où ils vont pouvoir fondre le texte dans leur histoire. Sa touche les mamans, les enfants, les ados, sa touche un plus large public que l’on pensait déjà. Chacun s’adapte à l’histoire, c’est sa qui est bien d’ailleurs le clip met une histoire précise qui n’est pas la mienne d’ailleurs je n’est jamais perdu mon mec dans un accident de voiture (rire) comme dans le clip c’était juste pour illustrer. Je n’est pas participer au scénario du premier clip mais j’ai participé à celui de "Je me perds" le deuxième clip qui me ressemble plus. Je ne sais pas vraiment pourquoi les gens se reconnaissent dans "J’aimerais Tellement" c’est peut-être par ce qu’ils se l’approprient."

    Penses tu que ce style emo r'n'b' est passagé ou penses tu que sa va durer?

    "J’espère que ça va durer. Ce style là c’est moi à part entière. J’ai appelé sa comme sa pour regrouper tous les styles que je kiffais vraiment et j’espère que sa va durer parce que j’espère que je vais durer surtout (rire). Ce n’est pas forcément le style qui va durer mais moi. Le deuxième album sera dans la même ligné en beaucoup plus rock. Aujourd’hui les médias r’n’b’ s’intéressent à moi mais les médias rock me zappent totalement et je veux inverser la tendance. "


    Une petite grimace


    Quels sont les thèmes que tu abordes généralement dans tes titres?

    "J’aborde un peu tous les thèmes. Il y a des textes super personnel sur l’album comme "Je Vous Remercie" qui est le titre de l’album c’est sur l’adoption sur ce que je ressens face à l’adoption c’est pour remercier mes parents adoptif. Il y a des textes qui sont beaucoup plus gaie déjà comme "Du Style" qui se moque un peu de l’importance qu’on peut donner à l’apparence. Il y a "Redeviens toi-même" qui est un mini scénario avec une fille qui voyer son ami son frère partir en couille, faire pleins de conneries de sa vie et complètement se détruire. D’autres chansons comme "Je Me Perds" sont très personnelles aussi qui retrace un peu mon adolescence et les pensés un peu noirs que j’ai pu avoir. Certes "Je me perds" peut parler de suicide mais moi j’ai jamais eu envie de me suicider, j’ai juste exagéré la chose. Cet album parle de tout."

    Le clip sous forme de manga est très original, comment t’es venu l’idée et pourquoi ce choix ?

    "En fait pour "J'aimerais Tellement" je voulais quelques chose d’original je ne voulais pas qu’on dise une de plus, sa me gonfler vraiment " la petite princesse du r’n’b’ " (rire), ce genre de clichés là non. E t voir encore une meuf se balader dans la rue ou faire sa belle sa ne m’intéresse pas donc je préférer même me cacher derrière une capuche. Ce coté miséreux ça aussi a attirer l’attention et si on a choisit Benjamin c’est parce qu’il avait ce coté mélancolique dans ses dessins. Et moi j’ai flashé totalement sur ses dessins et sur ses albums c’était tout simplement un coup de foudre artistique. Il m’a ému avec des images et c’est très rare car je suis auditive à la base. En plus je me reconnaissais dans ses personnages, il y avait des filles qui me ressemblaient même lui il m’a dit qu’en on s’est rencontré c’est très bizarre tu me fais penser à mes personnages alors que tu n’a rien d’asiatique. Donc c’est cool je l’ai inspiré."


    Super dessin


    Tu dis vouloir lutter contre certains clichés véhiculés par le R&B au sujet des femmes et ce côté "bimbo bling bling" pourquoi ?

    "Les clichés je trouve sa un mot très négatif parce que je n’est pas envie de faire comme tout le monde c’est comme la mode, je m’en fou. Etre sexy pour être sexy sa sert strictement à rien. Si on veut être sexy pour vendre moi sa me gonfle. Je pense qu’il y a pas besoin e mettre des meufs à poils dans un clip pour mettre en valeur une chanson, pour qu’elle soit vu pleins de fois. Les clichés s’est bidon, je préfère être originale, je préfère bousiller ça je suis pas la mode j’ai pas envie d’être comme les autres. Je suis différente et en même temps normal c’est ce côté paradoxal de ma personnalité que j’aime bien."


    Bravo au dessinateur


    Tu as la cote en ce moment, comment vis tu ce début de célébrité?

    "Je ne me rends pas trop compte. Je ne sors pas beaucoup, je suis un peu casanière. Je suis tellement concentrée sur le live, les répétitions avec mes musiciens que je ne voit pas trop ce qui se passe autour, je ne remarque pas forcément l’engouement des gens. On me reconnaît plus facilement dans la rue mais c’est pas l’hystérie non plus. Et même pendant les petites scènes que j’ai fais les fans sont super agréables, ils écoutent, ils découvrent et j’aime bien."

    Reçois tu des courriers de tes fans? As tu déjà des fans qui te suivent?

    "J’ai des petites lettres que je garde dans un coin, j’ai des petits cadeaux c’est mignon des cerf tête des bracelets des mitaines ils me connaissent attention (rire) ils font bien attention à ce que j’aime et c’est cool. J’aime bien recevoir des petits cadeaux surtout des peluches (rires). J’ai un petit groupe de dix personnes qui sont là tout le temps qui sont toujours là sur facebook à me défendre sur tous les trucs qui me critique, à mettre des petits commentaires, raconter des anecdotes. Ils sont là depuis le début et c’est cool qu’ils soient restés. Je leurs parle normalement, je peux pas dire que c’est des amis mais il y a quand même de l’amitié dans la relation avec ses personnes là"


    Oué oué oué, ça c'est pour vous les fans de Jena Lee


    Continues-tu t'es cours?

    "Non j’ai arrêté, vu que je gagné ma vie en tant qu’auteur, compositeur pour l’instant sa va j’arrive à vivre. Je ne ressens pas le besoin de reprendre mes études. Ma vie c’est la musique je ne peu pas faire autre chose même en sécurité."

    Malgré que tu as arrêté les cours, que penses tu de la suppression de l'histoire géographie?

    "J’aurais été à leur place j’aurais dit oui supprimer l’histoire géo. En fait j’étais nul en histoire géo c’&était la matière que je détesté le plus. En même temps je ne pense aps que ce soir quleque chose de super intelligent de faire sa c’est quand même une partie de la culture, Je trouve sa quand même important l’histoire et la géographie. Donc moi je suis contre la suppression de l’histoire et la géographie même si j’étais nul. L’histoire géographie c’est vraiment important dans la culture d’une personne, les maths sa peut se supprimer (rire). Tu as déjà utilisé un compas dans ta vie ? Phase de Gad Elmaleh (rire). "

    Sinon à part la musique, qu'est ce que tu aime? Quel genre de série regardes tu? Quels types de films?

    "Je suis très très série, je suis à fond sur Vampire diaries, sur Gosssip Girl, les Frères Scott. Au niveau film, j’aime tout. J’ai un film qui m’a marqué c’est American History X, un thème assez dur. Il y a plein de choses qui m’intéressent, j’adore les comédies anglaises, françaises ou américaines ça me plaît surtout les françaises."

    Pour finir, quels sont t'es projets pour la suite?

    "Le live, le live, le live, il faut que je travaille le live à mort car je ne suis pas à l’aise sur scène, j’y suis encore très flippée. Je n’est jamais fais de scènes j’en est fais que 4 jusqu’à maintenant c’est complément différent qu’en studio. C’est très compliqué pour moi de me retrouver face à des gens, je travaille, j’apprends et j’espère être bonne en live et à la hauteur du public. Le deuxième album va aller plus loin dans le côté rock car il y a des trucs encore trop r’n’b’ dans le premier album pour moi et au niveau des textes sa va surtout parler de ce que je vie actuellement donc sa parlera du passé. Et, pour l’instant on va surtout faire des plateau radio, des plateau télé et des trucs en plein air. J’en ai un de prévu pour le 30 décembre pour l’association ELA donc c’est là chanson de l’année. Sinon il y a les NRJ Music Awards. Je suis nommée aux NRJ Music Awards, c’est encore un rêve qui se réalise, j’espère que ça va bien se passer et je ne sais pas encore si je ferais une scène sur le plateau."

    Un petit message pour nos internautes ?

    Ps : Il y a d'autres photos sur le site de Melty Wink parconte si quelqu'un voit la vidéo et ce que la personne peut la mettre s'il vous plait car moi je ne la voit pas x) à moin qu'elle n'y soit pas encore xD..

    La source : http://www.melty.fr/melty-fr-a-rencontre-la-chanteuse-jena-l-actu27293.html



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :